Article paru dans MARSACTU le 28 mars 2010 :

argaiv1024

 

S’il n’en reste qu’un ce sera celui-là. Le concert de jazz à ne pas rater.

Il y a, d’un coté, les soirées Jazz qu’on annonce de façon générique, parce qu’un concert de jazz fait souvent une soirée agréable. Il y a, de l’autre, les artistes que l’on vous invite plus que vivement à aller voir, pour passer bien mieux qu’une soirée « agréable ».

Cecile McLorin Salvant fait partie de ceux-là. Nous, on l’a découverte dans l’hiver alors qu’elle se produisait à la Noche et elle nous y avait vraiment éblouis. Oui, oui, c’est le mot. Car si, au cours d’une de ces soirées jazz où vous avez pour habitude d’écouter la musique d’une oreille et de tenir une conversation en parallèle, d’un coup, le son que vous entendez fait que vous n’écoutez plus rien d’autre et que vous approchez de la scène pour laisser la musique vous prendre, pour nous cela s’appelle de l’éblouissement.

Cécile est franco-américaine, son jazz a des couleurs qui rappellent celui de Billie Holiday. Elle a un beau timbre, bien rond, chaud et une vraie présence. Elle s’assied parfois aussi au piano et est accompagnée par Vincent Lajus à la contrebasse. Cette fois c’est au Med’s qu’ils se produiront, le mercredi 30 juin. Là, la formule est « all inclusive ». c’est à dire le concert, un verre de sangria et une assiette « méditerranéenne » Cela vous coûtera 20 euros mais à priori, vous ne regretterez pas,

Share/Save/Bookmark